, que dans la bouche de locuteurs âgés, et/ou qui entretiennent des contacts réguliers avec les Romands

F. Dans-le-sud-est-de-la, les formes décimales des cardinaux, vol.70, p.90

, L'absence du groupe -PTdans ces formes a peut-être favorisé sa non-adaptation en français régional. Les dénominations du cardinal 80 ont connu un sort tout à fait différent de celui de 70 et 90 : la variante quatre-vingts semble avoir résisté de tout temps aux représentants d'OCTOG?NTA, qui n'ont jamais vraiment réussi à s'imposer dans les parlers locaux, à part dans les régions limitrophes de la France avec l'Espagne et l'Italie, de même qu'en Suisse et dans l'est de la Belgique. Aujourd'hui, le type huitante (refait sur les équivalents de huit) survit dans trois cantons suisses (les variantes analogiques du patois huictante et huiptante ont disparu, en raison de l'uniformisation du français supra-local, que l'on retrouve en patois sont héréditaires. Pourtant, il n'en reste presque plus de traces dans le français régional du XXI e s

, Le sort des cardinaux vigésimaux et décimaux dans l'histoire du français constitue un cas de figure intéressant car contre-intuitif. Il s'agit en effet du triomphe de formes populaires au détriment de formes savantes, 1910.

, alors qu'en fait il semble s'agir d'un pur exemple de variation diaphasique (usage du peuple et des marchands d'une part, usage des érudits d'autre part) s'étant soldée au profit des formes les moins marquées dans l, Spitzer, 1925.

, Dictionnaire de l'Académie Françoise

G. J. Edmont-e, , vol.13, 1902.

. Brasseur-p, Atlas linguistique et ethnographique normand, Presses universitaires de Caen, vol.1, 1980.

. Remacle-l, Atlas linguistique de la Wallonie, vol.10, 1953.

. Poirier-c, Dictionnaire historique du français québécois : monographies lexicographiques de québécismes, 1998.

. Thibault-a, Dictionnaire suisse romand, 1997.

W. W. Von, Französisches etymologisches Wörterbuch : eine Darstellung des galloromanischen sprachschatzes, 1922.

T. Leipzig, , 1934.

H. &. Bâle and . Lichtenhahn, , pp.1946-1952

Z. Bâle, , pp.1955-2002

, Base textuelle Frantext, ATILF

[. Gdf]-godefroy-f, Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du IX e au XV e siècle, vol.10, pp.1886-1902

, Glossaire des patois de la Suisse romande

. Littré-É, Dictionnaire de la langue française, 4 vol, 1873.

. Tobler-a.-&-lommatzsch-e, Altfranzösisches Wörterbuch, 1915.

, Dictionnaire universel françois et latin, vulgairement appelé Dictionnaire de Trévoux, pp.1738-1742

. Avanzi-m, Atlas du français de nos régions, 2017.

. Avanzi-m, « Présentation d'une enquête pour l'étude des régionalismes du français, dans F. Neveu et alii (éds), 5 e Congrès Mondial de Linguistique Française -CMLF 2016, 2016.

. Brachet-f, Dictionnaire du patois savoyard tel qu'il est parlé dans le canton, 1889.

. Bruneau-c, Vers un renouveau des atlas linguistiques régionaux ? », Géolinguistique, vol.2, pp.7-20, 1914.

. Brun-trigaud-g, . Le-berre-y, and J. Le-dû, Lectures de l'ALF de Gilliéron et Edmont : du temps dans l'espace, 2005.

C. , Grammaire Larousse du français contemporain, 1964.

C. A. Désormaux-j, Dictionnaire savoyard, 1902.

D. E. Pichon-j, Des mots à la pensée : essai de grammaire de la langue française, 1911.

. Duret-v and . Koswitz-e.-&-ritter-e, Grammaire savoyarde, 1893.

C. Fréchet, Dictionnaire des régionalismes de, 2015.

G. , « La genèse d'une norme en français au Moyen Âge : mythe et réalité du <francien>, vol.81, pp.313-397, 2018.

. Goosse-a, Qu'est-ce qu'un belgicisme ? », Bulletin de l'Académie Royale de Langue et Littérature Françaises, vol.55, pp.345-367, 1977.

. Martinet-a, « Soixante-dix et la suite... » in [s.n.] Interlinguistica, Festchrift zum Geburtstag von Mario Wandruzska, pp.215-219, 1971.

. Massignon-g, Les parlers français d'Acadie : enquête linguistique, 1962.

. Meigret-l, Le tretté de la gramm? re franço? ze, 1550.

J. Palsgrave, L'esclarcissement de la langue françoyse, 1530.

C. Perrein, Nonante ou quatre-vingt-dix ? Aux origines de la numération vigésimale en Eurasie dans la grande profondeur de l'histoire des langues, 2018.

P. De and L. A. Barre-f, Essai des remarques particulières sur la langue françoise, 1691.

. Price-g, Romance, Indo-European Numerals, pp.447-496, 1991.

. Reichenkron-g, Einige grundsätzliche Bemerkungen zum Vigesimalsystem, 1952.

, Festgabe Ernst Gamillscheg zu seinem fünfundsechzigsten Geburtstag am 28, pp.164-184

. Remacle-l, Syntaxe du parler wallon de la Gleize, t. 1 : Noms et articles, adjectifs et pronoms, 1952.

. Rohlfs-g, « Kapitel I / Die Vigesimalzählung in Frankreich, Bayerische Akademie der Wissenschaften, Philosophisch-historische Klasse, vol.4, pp.11-15, 1983.

J. Ronjat, Grammaire istorique [sic] des parlers provençaux modernes, t. 3, Deuxième partie : morphologie et formation des mots. Troisième partie : notes de syntaxe, 1937.

. Rösler-m, Prinzipienfragen der romanischen Sprachwissenschaft : Meyer-Lübke zur Feier der Vollendung seines 50. Lehrsemesters und seines 50. Lebensjahres, Das Vigesimalsystem im Romanischen, vol.26, pp.187-205, 1910.

. Rösler-m, Auf welchem Wege kam das Vigesimalsystem nach Frankreich ? », Zeitschrift für romanische Philologie, vol.49, pp.275-286, 1929.

. Rossillon-p, Atlas de la langue française, 1995.

. Spitzer-l, Urtümliches bei den romanischen Zahlwörtern, vol.45, pp.1-27, 1925.

. F. Vaugelas-c and . De, Remarques sur la Langue Françoise, fac-similé de l'édition originale, éd, J. Streicher, 1649.

. Weijnen-a, Carte d'essai de l'Atlas Linguarum Europae, vol.35, pp.137-140, 1983.