L’interdisciplinarité en actes : le recyclage artisanal du plomb dans les ateliers de l’Uttar Pradesh - Institut français de Pondichéry Access content directly
Journal Articles Tracés : Revue de Sciences Humaines Year : 2022

Interdisciplinarity in action: Traditional lead recycling in workshops in Uttar Pradesh

L’interdisciplinarité en actes : le recyclage artisanal du plomb dans les ateliers de l’Uttar Pradesh

Abstract

Using the example of the traditional recycling of lead batteries in “backyard” workshops in India, this article demonstrates the value of an interdisciplinary approach to ascertain the many political, technical and environmental dimensions of the operation of urban mines. The use of human and social sciences (anthropology of techniques, social geography), engineering sciences (process engineering) and geosciences (geophysics, geochemistry) makes it possible to track reverse logistics chains by following the material flow of lead from one step to the next; operations chains by breaking down all the effective operations on the material in workshops and factories; and contamination chains by taking soil samples in the vicinity of production sites. This epistemic contrast between the physical sciences and the humanities and social sciences enables us to better understand the issues involved in the circulation and transformation of recovered materials, and to examine the possibilities of doing science differently.
Le parti-pris de cette contribution est de donner à voir une approche interdisciplinaire en actes, plus précisément une approche incarnée et ancrée sur des terrains difficiles d’accès, où l’enquête est menée à différentes échelles pour appréhender les multiples dimensions des dynamiques de remise en circulation des déchets dans une économie globale. L’objet n’est pas de détailler et d’exploiter des résultats et données scientifiques, mais de dessiner les contours d’une démarche et des détours d’une enquête collective en cours. Où l’on explore simultanément les dimensions politiques, techniques et environnementales de l’exploitation de ce qu’on appelle la mine urbaine, c’est-à-dire l’exploitation profitable de nos rebuts, en particulier des métaux déjà extraits et qui se trouvent désormais dans l’ensemble des artefacts produits par l’homme (technosphère). À partir de terrains spécifiques et d’un objet déterminé collectivement, nous allons montrer comment s’est construit de manière itérative et incertaine le recours interdisciplinaire aux sciences humaines et sociales (anthropologie des techniques, géographie sociale), aux sciences de l’ingénieur (génie des procédés) et aux géosciences (géophysique, géochimie). L’analyse structurale et élémentaire, la thermodynamique des procédés et l’approche ethnographique sont ainsi étroitement liées par un même enjeu : dépasser une approche empirique pour mieux décrire la mine urbaine.
Fichier principal
Vignette du fichier
TRACES_HS_2022_version_auteurs.pdf (1.87 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-03928585 , version 1 (07-01-2023)

Identifiers

Cite

Paul Lhoste, Yann Philippe Tastevin, Rémi de Bercegol, Shankare Gowda, Mélina Macouin, et al.. L’interdisciplinarité en actes : le recyclage artisanal du plomb dans les ateliers de l’Uttar Pradesh. Tracés : Revue de Sciences Humaines, 2022, 22, pp.47-74. ⟨10.4000/traces.14686⟩. ⟨halshs-03928585⟩
181 View
179 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More