La juritraductologie, nouvelle discipline, échappe-t-elle à l’histoire ? - Sorbonne Université Access content directly
Conference Papers Year : 2020

La juritraductologie, nouvelle discipline, échappe-t-elle à l’histoire ?

Abstract

Juritraductology, announced as a new discipline, was it born ex nihilo? Or would it be the emergence of the evolution of translation studies based on the millennial history of translation activity, whether legal or not? As everyone carries, by their descent, the history of their father, and through him, of their ancestors, would legal translation only carry the genes of translation studies and linguistics? Questions of a methodological nature, in order to properly translate the law, have also been raised in legal science, and in particular by comparative jurists. Therefore, would not juritraductology be rather the fruit of the meeting of two histories: that of law and that of translatology? Comparing rights and translating languages are activities that go back to the dawn of time. Both translation and comparison of rights already existed in antiquity. However, their emergence as a discipline has only occurred in recent history. The history of public international law constitutes the beginnings of the meeting of comparative law and translation studies. This communication proposes to expose the parallelism of the emergence and evolution of these two disciplines: comparative law and translation studies. Their respective emergence and epistemological development turned out to be chaotic. Both comparative law and translation studies have struggled, and still struggle today, to be considered as disciplines in their own right. Both have struggled to break free from their parent discipline: law and linguistics. Two stories which in turn contributed to the emergence of part of the epistemological framework of juritraductology.
La juritraductologie, annoncée comme nouvelle discipline, est-elle née ex nihilo ? Ou serait-elle l’émergence de l’évolution des réflexions traductologiques fondées sur l’histoire millénaire de l’activité de traduction, qu’elle soit juridique ou non ? Comme tout un chacun porte, de par sa filiation, l’histoire de son géniteur, et par lui, de ses ancêtres, la juritraductologie ne porterait-elle que les gènes de la traductologie et de la linguistique ? Les questions d’ordre méthodologique, pour bien traduire le droit, ont également été soulevées en science juridique, et tout particulièrement par des juristes comparatistes. Dès lors, la juritraductologie ne serait-elle pas plutôt le fruit de la rencontre de deux histoires : celle du droit et celle de la traductologie ? Comparer des droits et traduire des langues, sont des activités qui remontent à la nuit des temps. La traduction comme la comparaison des droits existaient déjà dans l’Antiquité. Toutefois, leur émergence en tant que discipline n’est intervenue que dans l’histoire récente. L’histoire du droit international public constitue les prémices de la rencontre du droit comparé et de la traductologie. Cette communication propose d’exposer le parallélisme de l’apparition et de l’évolution de ces deux disciplines : le droit comparé et la traductologie. Leur émergence et leur développement épistémologiques respectifs s’est avéré chaotique. Tant le droit comparé que la traductologie ont peiné, et peinent aujourd’hui encore, à être considérés comme des disciplines à part entière. Toutes deux ont eu du mal à s’émanciper de leur discipline de tutelle : le droit et la linguistique. Deux histoires qui ont, à leur tour, contribué à l’émergence d’une partie du cadre épistémologique de la juritraductologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
S.MONJEAN.DECAUDIN.La juritraductologie.pdf (671.89 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03248785 , version 1 (03-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03248785 , version 1

Cite

Sylvie Monjean-Decaudin. La juritraductologie, nouvelle discipline, échappe-t-elle à l’histoire ?. 8e édition de la Traductologie de plein champ : « Traduction et traductologie : la fin de l’histoire ? », 2019, Paris, France. ⟨hal-03248785⟩
97 View
161 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More