La part des femmes dans le développement d’une historiographie royale et d’une pensée politique léonaises aux XIIe et XIIIe siècles - Sorbonne Université Access content directly
Journal Articles e-Legal History Review Year : 2018

La part des femmes dans le développement d’une historiographie royale et d’une pensée politique léonaises aux XIIe et XIIIe siècles

Abstract

RESUME: Cette étude se situe à la confluence d'une histoire politique de l'historiographie et d'une histoire sociale des femmes de pouvoir. Elle est portée par le souci de discerner l'importance et, au préalable, les lieux d'une intervention politique des femmes dans les royaumes hispaniques médiévaux. Pour l'espace et la période considérés-le royaume de León aux XIIe et XIIIe siècles-, l'entreprise n'a rien de facile et oblige à prendre en compte, au-delà de quelques données positives, des éléments indiciels permettant de formuler des hypothèses défendables. Dans le cadre de ce questionnement et de ces contraintes, on suivra, sous les formes fondamentales du patronage et de l'incitation, les traces d'une contribution féminine à l'émergence d'une grande historiographie royale et, conséquemment, à l'élaboration d'une pensée politique, puisque, au cours de cette période, celle-ci trouva dans l'histoire sa meilleure expression. Accessoirement, ces quelques réflexions pourront aussi être versées au dossier de l'histoire de l'infantat et du monastère-collégiale de Saint-Isidore de León.
Fichier principal
Vignette du fichier
martin_g._la_part_des_femmes_1_.pdf (469.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03995232 , version 1 (26-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03995232 , version 1

Cite

Georges Martin. La part des femmes dans le développement d’une historiographie royale et d’une pensée politique léonaises aux XIIe et XIIIe siècles. e-Legal History Review, 2018, 27. ⟨hal-03995232⟩
4 View
16 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More