L’ascension des entreprises cimentières brésiliennes : l’exemple du groupe Votorantim - Sorbonne Université Access content directly
Journal Articles Entreprises et Histoire Year : 2020

The rise of Brazilian cement companies: The case of the Votorantim Group

L’ascension des entreprises cimentières brésiliennes : l’exemple du groupe Votorantim

Abstract

Like all major emerging countries, Brazil has given birth to very large companies engaged in a process of multinationalization. This is the case in the cement industry. The Votorantim Group, which is over a century old, is characterized by its regular growth, good profitability and selective diversification. Well established in the non-ferrous sector (zinc, aluminum, copper), it has also established itself in the pulp and paper industry, the food industry and banking. Nevertheless, it is cement that constitutes the group’s strong point. Having become the national leader in the sector, in the face of competition from powerful Brazilian groups (Camargo Corrêa, then Mover, with InterCement) and foreign companies (Lafarge Holcim), Votorantim Cimentos combines, even today in a rather difficult economic climate, high margins and real international competitiveness, while asserting itself as a benchmark in terms of sustainable development and corporate social responsibility.
Comme tous les grands pays émergents, le Brésil a donné naissance à de très grandes entreprises engagées dans un processus de multinationalisation. Tel est le cas dans l’industrie du ciment. Centenaire, le groupe Votorantim se caractérise à la fois par sa croissance régulière, sa bonne rentabilité et sa diversification sélective. Bien implanté dans le secteur des non ferreux (zinc, aluminium, cuivre), il s’est imposé aussi dans l’industrie des pâtes et papiers, dans l’agroalimentaire et dans la banque. Néanmoins c’est bien le ciment qui constitue le point fort du groupe. Devenu leader national du secteur, face à la concurrence de puissants groupes autochtones (Camargo Corrêa, puis Mover, avec InterCement) et étrangers (Lafarge Holcim), Votorantim Cimentos associe, encore aujourd’hui dans une conjoncture plutôt difficile, des marges élevées et une réelle compétitivité internationale, tout en s’affirmant comme une référence en matière de développement durable et de responsabilité sociale de l’entreprise.
No file

Dates and versions

hal-04001381 , version 1 (22-02-2023)

Identifiers

Cite

Dominique Barjot. L’ascension des entreprises cimentières brésiliennes : l’exemple du groupe Votorantim. Entreprises et Histoire, 2020, n°99 (2), pp.79. ⟨10.3917/eh.099.0079⟩. ⟨hal-04001381⟩
12 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More