Tradition germanique et universalité dans "Das Lied von der Erde" de Gustav Mahler - Sorbonne Université Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Tradition germanique et universalité dans "Das Lied von der Erde" de Gustav Mahler

Abstract

La composition du "Chant de la terre" (1908-1909) marque une étape importante dans le développement compositionnel du compositeur Gustav Mahler. Alors que, jusqu’en 1904, le compositeur avait abordé le genre du lied en s’inscrivant dans la tradition germanique en ayant recours largement à des poèmes issus du recueil "Des Knaben Wunderhorn", Mahler, fortement éprouvé dans sa vie par plusieurs événements ayant donné une connotation dramatique à son existence, se tourne vers un recueil inspiré de poésies chinoises du VIIIe siècle ("La flûte chinoise" de Hans Bethge), et il organise son recueil sous la forme d’une symphonie pour grand orchestre chantée par deux solistes, un ténor et une alto. Sans céder à la mode de l’exotisme de l’époque, en vogue dans le courant du Jugendstil, Mahler cherche dans l’emploi de thématiques poétiques et d’emprunts à la musique chinoise (pentatonisme, sonorités, résonnance…) une échappatoire à sa tragédie d’homme et d’artiste. Fondés sur des textes récrits par des Occidentaux, et arrangés par Mahler lui-même pour les faire correspondre à sa situation particulière, et sur des musiques inauthentiques destinées à donner un vernis exotique, ces lieder apparaissent comme une illusion destinée à exprimer subtilement le caractère désabusé de ses pensées intérieures. Derrière la distance prise par le compositeur avec sa source d’inspiration, il y a en fait un effet de pseudomorphose consistant à réitérer à nouveau, dans "Le Chant de la terre", son lien permanent avec la tradition nationale germanique, mais présentée ici sous les apparences lointaines de l’exotisme chinois. Cette manière de procéder permet à Mahler de créer une illusion lui permettant de dire le tragique de son existence tout en masquant la réalité des faits, et elle traduit son désir de transcendance et d’universalité des émotions exprimées.
No file

Dates and versions

hal-04025545 , version 1 (12-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04025545 , version 1

Cite

Jean-Jacques Velly. Tradition germanique et universalité dans "Das Lied von der Erde" de Gustav Mahler. D'un Lied à l'autre ? Dynamiques génériques et interculturelles du Lied, Sorbonne Université, EA 3556 REIGENN (Représentations Et Identités. Espaces GErmanique, Nordique et Néerlandophone), IReMus, Maison Heinrich Heine, Forum Culturel Autrichien, Mar 2019, Paris, France. pp.205-213. ⟨hal-04025545⟩
8 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More