La conception lexicale de C. Touratier dans le cadre de ses travaux - Sorbonne Université Access content directly
Journal Articles (Review Article) Revue de Linguistique Latine du Centre Alfred Ernout (De Lingua Latina) Year : 2023

La conception lexicale de C. Touratier dans le cadre de ses travaux

Abstract

We study here the way in which Christian TOURATIER conceives the linguistic notions expressed by the terms word, morpheme, lexeme, fr. lexie, syntheme, morphological element. We recall the his-tory of these notions in order to avoid the "blurred" or approxima-tive character of the notion of word, which C. TOURATIER neverthe-less intends to preserve, by proposing a definition derived from the syntactic distinctions of L. TESNIÈRE. His definition of the mor-pheme follows that of American structuralism, while he rejects oth-er linguistic trends. It is a minimal unit of meaning. C. TOURATIER fol-lows B. POTTIER for the notion of lexie and the distinction between lexical morpheme, which coincides with the lexeme, and grammat-ical morpheme. He describes the work of A. MARTINET for the notion of syntheme, and that of D. CORBIN for (non) constructed words. When he analyses the French terms cited by B. POTTIER and A. MAR-TINET to determine whether they are lexies or synthemes, his hesi-tations show, in our opinion, that the notion of syntheme is difficult to apply to concrete cases. But C. Touratier's work extends far be-yond the lexical unit, as his bibliography shows at the end.
Nous étudions ici la manière dont Christian TOURATIER conçoit les notions linguistiques exprimées par les termes fr. mot, morphème, lexème, lexie, synthème, élément morphologique. Nous rappelons l'histoire de ces notions constituées pour éviter le caractère "flou" de la notion de mot, que C. TOURATIER entend néanmoins conserver, en proposant une définition issue des distinctions syntaxiques de L. TESNIERE. Sa définition du morphème suit celle du structuralisme américain, alors qu'il repousse d'autres courants linguistiques. Il s'agit d'une unité minimale de signification. C. TOURATIER se range derrière B. POTTIER pour la notion de lexie et la distinction entre morphème lexical, qui coïncide avec le lexème, et morphème grammatical. Il décrit les travaux d'A. MARTINET notamment pour la notion de synthème, et ceux de D. CORBIN pour les mots (non) construits. Lorsqu'il analyse les termes français cités par B. POTTIER et A. MARTINET pour déterminer s'il s'agit de lexies ou de synthèmes, ses hésitations montrent, à notre avis, que la notion de synthème est difficile à appliquer à des cas concrets. Mais les travaux de C. Touratier s'étendent largement audelà de l'unité lexicale, comme le montre sa bibliographie in fine.
Fichier principal
Vignette du fichier
RevLingLatErnout(DLL)23 M. FRUYT - La conception lexicale de C. Touratier dans le cadre de ses travaux - mars 2023 HAL.pdf (344.9 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04070518 , version 1 (15-04-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial

Identifiers

  • HAL Id : hal-04070518 , version 1

Cite

Michèle Fruyt. La conception lexicale de C. Touratier dans le cadre de ses travaux. Revue de Linguistique Latine du Centre Alfred Ernout (De Lingua Latina), 2023, 23. ⟨hal-04070518⟩
55 View
58 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More