A case of bilateral frontal tumors without “frontal syndrome” - Sorbonne Université Access content directly
Journal Articles Neurocase Year : 2013

A case of bilateral frontal tumors without “frontal syndrome”

Un cas de tumeurs frontales bilatérales sans "syndrome frontal"

Abstract

We report the longitudinal case study of a right-handed patient harboring two frontal tumors that benefited from bilateral simultaneous surgery. The tumors were WHO Grade II gliomas located in the left inferior frontal area (including the cingulate gyrus) and the right anterior superior frontal gyrus. The double tumor resection was guided by direct electrical stimulation of brain areas while the patient was awake. Neuropsychological assessments were administered before and after the surgery to analyse how the brain functions in the presence of two frontal gliomas that affect both hemispheres and reacts to a bilateral resection, which can brutally compromise the neuronal con- nectivity, progressively established during the infiltrating process. We showed that both the tumor infiltration and their bilateral resection did not lead to a “frontal syndrome” or a “dysexecutive syndrome” predicted by the local- ization models. However, a subtle fragility was observed in fine-grain language, memory and emotional skills. This case study reveals the significance of brain plasticity in the reorganization of cognitive networks, even in cases of bilateral tumors. It also confirms the clinical relevance of hodotopical brain models, which considers the brain to be organized in parallel-distributed networks around cortical centers and epicenters.
Nous rapportons l'étude de cas longitudinale d'un patient droitier porteur de deux tumeurs frontales qui ont bénéficié d'une chirurgie bilatérale simultanée. Les tumeurs étaient des gliomes de grade II de l'OMS situés dans la zone frontale inférieure gauche (y compris le gyrus cingulaire) et le gyrus frontal antéro-supérieur droit. La double résection tumorale a été guidée par une stimulation électrique directe des zones cérébrales pendant que le patient était éveillé. Des évaluations neuropsychologiques ont été effectuées avant et après l'opération afin d'analyser le fonctionnement du cerveau en présence de deux gliomes frontaux qui affectent les deux hémisphères et réagissent à une résection bilatérale, qui peut compromettre brutalement la con- nectivité neuronale, progressivement établie au cours du processus d'infiltration. Nous avons montré que l'infiltration tumorale et sa résection bilatérale ne conduisaient pas à un "syndrome frontal" ou à un "syndrome dysexécutif" prédits par les modèles de localisation. Cependant, une fragilité subtile a été observée au niveau du langage, de la mémoire et des compétences émotionnelles. Cette étude de cas révèle l'importance de la plasticité cérébrale dans la réorganisation des réseaux cognitifs, même dans les cas de tumeurs bilatérales. Elle confirme également la pertinence clinique des modèles cérébraux hodotopiques, qui considèrent que le cerveau est organisé en réseaux parallèles distribués autour de centres et d'épicentres corticaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
Plaza_Bilateral_Frontal_Tumors_Case_Study.pdf (1.77 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03179418 , version 1 (24-05-2024)

Identifiers

Cite

M. Plaza, V. Du Boullay, A. Perrault, L. Chaby, L. Capelle. A case of bilateral frontal tumors without “frontal syndrome”. Neurocase, 2013, 20 (6), pp.671-683. ⟨10.1080/13554794.2013.826696⟩. ⟨hal-03179418⟩
22 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More