« Les écrans à main au XVIIIe siècle : des objets d’art au service du théâtre » - Sorbonne Université Access content directly
Conference Papers Year : 2018

« Les écrans à main au XVIIIe siècle : des objets d’art au service du théâtre »

Nathalie Rizzoni

Abstract

Ni livre, ni estampe, ni médaille, l'écran à main tient un peu de ces trois catégories à la fois. Variante de l'éventail, cet accessoire est utilisé, à partir du 17e siècle, par celui ou celle qui était assis(e) auprès d'une cheminée pour se protéger des ardeurs du feu. Composé d'un petit manche en bois et d'une feuille de carton, il était souvent orné, à l'avers, d'une estampe et, au revers, d'un texte imprimé, qui étaient destinés à instruire ou à divertir son usager. Document historique de premier plan, l'écran à main révèle la variété des centres d'intérêt de ses utilisateurs : géographie, littérature, histoire, théâtre, musique, etc. Le département des Arts du spectacle de la BnF possède une collection d'écrans à main inspirés par la production dramatique du 18e siècle, en particulier par l'opéra-comique et la comédie. "Produits dérivés" du théâtre avant l'heure, ces objets rares racontent l'histoire vivante du théâtre du 18e siècle.
No file

Dates and versions

hal-03870137 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870137 , version 1

Cite

Nathalie Rizzoni. « Les écrans à main au XVIIIe siècle : des objets d’art au service du théâtre ». "Trésors de Richelieu", Bibliothèque nationale de France (BnF), Institut national d’histoire de l’art (INHA), École nationale des chartes, Dec 2018, Paris, France. ⟨hal-03870137⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More