« Le destin facétieux des fables, d’Abstemius à La Fontaine. Croisements génériques et déplacements poétiques (XVe-XVIIe siècles) » - Sorbonne Université Access content directly
Journal Articles Le Fablier Year : 2015

« Le destin facétieux des fables, d’Abstemius à La Fontaine. Croisements génériques et déplacements poétiques (XVe-XVIIe siècles) »

Abstract

Dans les marges de la fable traditionnelle prospèrent à l'époque moderne des textes qui présentent des affinités avec le genre voisin de la facétie. Cet article cherche donc à illustrer ces points de contact, et à mesurer leurs effets structurels et esthétiques chez deux fabulistes : Abstemius, auteur humaniste de deux Hecatomythia (1495 et 1505), et Jean de La Fontaine dans ses Fables choisies et mises en vers. Après une mise au point théorique sur la détermination délicate de critères permettant de repérer empiriquement une facétie à l'époque moderne, en particulier par rapport à la fable, une étude de cas vient confirmer la porosité de ces deux traditions : le recueil de fables néo-latines d'Abstemius compte un quart de fables à la coloration facétieuse marquée. Cette proximité des fables d'Abstemius avec le genre voisin de l'histoire drôle est sensible dans la diffusion de ces apologues, qui mettent en scène des histoires scatologiques ou grivoises, dans les compilations de bons contes de la Renaissance : les Ore di ricreazione de Lodovico Guicciardini (1568-1583) offrent un exemple de cet infléchissement de la fable vers l'anecdote plaisante. Enfin, La Fontaine, qui emprunte à Abstemius une trentaine de fables, rapatrie ces motifs dans le giron de l'apologue, non sans une conscience aiguë des enjeux génériques et esthétiques qu'une telle oscillation entre fable et facétie soulève. L'analyse de la fable « Le Rieur et les poissons » (VIII, 8) montre à cet égard qu'une prise en compte des différentes versions « facétieuses » de cette narration, qui ont couru entre Abstemius et La Fontaine, éclaire la compréhension du texte et son instabilité générique. L'article est complété par une présentation des deux Hecatomythia d'Abstemius, réalisée dans le cadre du projet "Fabula Numerica" du Labex OBVIL (Sorbonne), grâce à un travail inédit de Paul Thoen, qui nous a été aimablement communiqué.
No file

Dates and versions

hal-03896057 , version 1 (13-12-2022)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-03896057 , version 1

Cite

Tiphaine Rolland. « Le destin facétieux des fables, d’Abstemius à La Fontaine. Croisements génériques et déplacements poétiques (XVe-XVIIe siècles) ». Le Fablier, 2015, 26, pp.53-85. ⟨hal-03896057⟩
13 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More