Place du traité Airs, eaux, lieux (Aer.) dans la gynécologie hippocratique : notes lexicales et thématiques - Sorbonne Université Access content directly
Journal Articles Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes Year : 2023

Place du traité Airs, eaux, lieux (Aer.) dans la gynécologie hippocratique : notes lexicales et thématiques

Abstract

Since it is part of the most ancient bulk of the Hippocratic Corpus, the treatise Airs, waters, places (Aer.) is a witness to the emergence of medicine in the 5th century in ancient Greece, especially when it comes to women, as shown by the information available to the author on female physiology, procreation or diseases caused by the womb. The existence of a gynaecological corpus, part of which is contemporary with Aer., allows the two sets to be compared, both from a terminological and theoretical point of view.
Par son appartenance au noyau le plus ancien de la Collection hippocratique, le traité hippocratique Airs, eaux, lieux (Aer.) est un témoin privilégié de l’émergence de la médecine au Ve siècle en Grèce ancienne, en particulier quand elle s’occupe des femmes, comme en témoignent les informations dont l’auteur dispose sur la physiologie féminine, la procréation ou les maladies dues à la matrice. L’existence d’un corpus gynécologique dont une partie est contemporaine d’Aer. autorise la confrontation des deux ensembles, d’un point de vue terminologique mais aussi théorique.
No file

Dates and versions

hal-03915117 , version 1 (29-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03915117 , version 1

Cite

Marion Bonneau. Place du traité Airs, eaux, lieux (Aer.) dans la gynécologie hippocratique : notes lexicales et thématiques. Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes , A paraître. ⟨hal-03915117⟩
20 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More