La punition dans La coscienza di Zeno: la liberté de la contre-vérité - Sorbonne Université Access content directly
Book Sections Year : 2014

La punition dans La coscienza di Zeno: la liberté de la contre-vérité

Abstract

À travers le motif de la punition, Svevo réélabore le concept aristotélicien de « malheur » tragique à la lumière des paradigmes plus récents de la conception léopardienne du malheur, de la critique nietzschéenne de la métaphysique de l’âme et de la théorie freudienne du sentiment de culpabilité. Dans La coscienza di Zeno la punition, notamment dans l’épisode de la gifle, renvoie moins à une faute qui découlerait d’un habitus vicieux, enraciné et stable, qu’à une « erreur », faute involontaire ou occasionnelle commise par un homme qui n’est ni bon ni méchant – selon la distinction aristotélicienne. La scène de la punition n’est donc en rien figée : le coupable est aussi victime et la sanction est insulte, offense, voire humiliation. En elle s’exprime la conception même de l’écriture chez Svevo : un jeu infini avec les mots et avec le temps qui réinvente la vie, chaque fois nouvelle et originale, et restitue son innocence « à la pure contingence de ce qui advient » (Nietzsche).
No file

Dates and versions

hal-04008832 , version 1 (28-02-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04008832 , version 1

Cite

Valeria Giannetti. La punition dans La coscienza di Zeno: la liberté de la contre-vérité. Valeria Giannetti-Karsenti; Philippe Audejean. Scénographies de la punition dans la culture italienne moderne et contemporaine, Presses Sorbonne Nouvelle, pp.113-132, 2014, 978-2-87854-622-4. ⟨hal-04008832⟩
18 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More