"L'émotion dans Pierrot Lunaire" dans International Exchanges on Music Theory and Performance, 3rd Study Day, Juin 2013. - Sorbonne Université Access content directly
Videos Year : 2013

"L'émotion dans Pierrot Lunaire" dans International Exchanges on Music Theory and Performance, 3rd Study Day, Juin 2013.

Display 

Abstract

Performance studies involve an enormous plurality of domains, from pure musical theory and analysis until cognition, psychology and sociology, to mention just a few. Regarding specific features of performance preparation and execution, issues such as the engagement of body movement, interpretation from the music material perceived by the performer from the score, the listening process during all the stages of performance construction, have to be dealt with either individually or by an ensemble. In this case, the individual preparation is followed by a group preparation. Points of reference and verbalization are needed to establish communication among the members of the ensemble, the precision of musical terminology proving to be essential to the good success of the initiative. Emotion is also involved, manifested by the very performance, but doesn’t necessarily influence on the terminology used for oral exchanges during rehearsals, hence the term “musical emotion”. The process of ensemble music making during Pierrot Lunaire’s rehearsals will be described by conductor and pianist; oral exchanges, illustrated by video excerpts, involve listening and performing aspects, leaving no place to metaphors due to the intricate and thorough musical material presented by Schoenberg.
Les études de performance musicale impliquent une pluralité des domaines de recherche, de la théorie et de l’analyse musicale jusqu’à la cognition, la psychologie, la sociologie, pour ne citer que quelques spécialités. En ce qui concerne les aspects spécifiques de la préparation et de l’exécution d’une œuvre, des questions telles que la relation entre le corps et le matériau musical ‒ celles-ci représentant les fondements de la construction d’une interprétation ‒ ainsi que le processus d’écoute pendant les diverses étapes de cette construction, sont toujours présentes, dans le travail des solistes comme dans celui des ensembles musicaux. Dans ce cas-là, la préparation individuelle est suivie de celle de l’ensemble. Des points de référence, ainsi que la traduction verbale, s’imposent pour établir la communication entre les membres du groupe, la précision de la terminologie se révélant essentielle pour le succès de l’initiative. Il est intéressant de mentionner que, la communication est plus efficace avec les musiciens qui possèdent la partition orchestrale. L’émotion est aussi impliquée : manifestée à travers la performance elle-même, elle n’exerce aucune influence sur la terminologie utilisée pour les échanges oraux pendant les répétitions, d’où le terme « émotion musicale ». La pratique musicale en groupe pendant la préparation du Pierrot Lunaire d’Arnold Schoenberg est décrite par le chef d’orchestre et la pianiste ; les échanges durant les répétitions sont illustrés par des extraits filmés, et incluent des aspects de l’écoute et de la performance, de manière directe et sans laisser place aux métaphores, notamment en raison de la complexité du matériau musical présenté dans l’œuvre.

Dates and versions

hal-04022429 , version 1 (09-03-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial

Identifiers

  • HAL Id : hal-04022429 , version 1

Cite

Zélia Chueke, Isaac Chueke. "L'émotion dans Pierrot Lunaire" dans International Exchanges on Music Theory and Performance, 3rd Study Day, Juin 2013.. 2013. ⟨hal-04022429⟩
5 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More