« La croissance du numérique et de l’intelligence artificielle en Afrique : un potentiel ‘alter ego’ du secteur bancaire au Cameroun » - Sorbonne Université Access content directly
Scientific Blog Post Year : 2024

“The growth of digital technology and artificial intelligence in Africa: a potential ‘companion' of the banking sector in Cameroon”

« La croissance du numérique et de l’intelligence artificielle en Afrique : un potentiel ‘alter ego’ du secteur bancaire au Cameroun »

Thierry-Roland Tabi Agbor
  • Function : Author
  • PersonId : 1325229

Abstract

From a generation that is fascinated but which is also shaping itself one thing leading to another in the era of artificial intelligence and digital technology, Africa has an interest in putting new technologies at the center of its sustainable development. Several sectors such as agriculture, public and private services, security and the banking sector are already impacted. Riding this wave of digital transition can be a pivotal period for its development, since these technologies essentially make it possible to free ourselves from certain repetitive, time-consuming, and even tedious tasks to tackle activities requiring more human attention. In this article, we we are looking at the use cases of digital technology and artificial intelligence for the banking department, while drawing inspiration from certain POCs (proof of concepts) which work outside the old continent, and which could be adapted and set up strategically. The case of Cameroon, considered the economic heart of Central Africa, is drawn to boost this momentum. It should be noted that what would work in Cameroon among the examples cited could methodically be similar to other African countries in this banking sphere. Despite the race towards robotization underway, this article also attempts to be part of a side which advocates the adoption of AI and Digital strategies for all key sectors of development on the continent to strategically seize all the opportunities linked to this “4th revolution”. For a continent which is looking towards a demographic of around 2.5 billion in 2024 with all the challenges that would follow, combining artificial intelligence with mass consumption, for example, as well as with professions in the business world, whether to support sales, marketing, customer service and HR teams, it is certain that convincing results will result.
D’une génération fascinée mais qui se façonne aussi de fil en aiguille à l’ère de l’intelligence artificielle et du numérique, l’Afrique a intérêt à mettre les nouvelles technologies au centre de son développement durable. Plusieurs secteurs comme l’agriculture, les services public et privé, la sécurité ou encore, le secteur bancaire sont d’ores et déjà impactés. Surfer sur cette vague de transition numérique peut être une période charnière pour son développement, puisque ces technologies permettent essentiellement de s’affranchir de certaines tâches répétitives, chronophages, et même fastidieuses pour s’atteler à des activités nécessitant plus d’attention humaine. Dans cet article, nous nous penchons sur les cas d’usage du numérique et de l’intelligence artificielle pour le rayon bancaire, tout en s’inspirant de certains POCs (proof of concepts) qui marchent hors du vieux continent, et qui pourraient être adaptés et mis sur pied stratégiquement. Le cas du Cameroun, considéré comme poumon économique de l’Afrique centrale est tiré au sort pour dynamiser cette impulsion. Il est à noter que ce qui marcherait au Cameroun parmi les exemples cités pourrait méthodiquement s’apparenter à d’autres pays africain dans cette sphère bancaire. Malgré la course à la robotisation enclenchée, cet article tente aussi de s’inscrire dans un versant qui prône l’adoption des stratégies IA et du Numérique pour tous les secteurs clés de développement du continent pour saisir stratégiquement toutes les opportunités indexées à cette « 4è révolution ». Pour un continent qui se tourne vers une démographie d’environ 2,5 milliards en 2024 avec tous les défis qui suivraient, panacher l’intelligence artificielle à la grande consommation, par exemple, ainsi qu’aux métiers du monde de l’entreprise, que ce soit pour accompagner des équipes commerciales, de marketing, du service client, de RH, il est certain que des résultats probants en découleront.
Fichier principal
Vignette du fichier
La croissance du numérique et de l’intelligence artificielle en Afrique.pdf (382.45 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04442105 , version 1 (06-03-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04442105 , version 1

Cite

Thierry-Roland Tabi Agbor. « La croissance du numérique et de l’intelligence artificielle en Afrique : un potentiel ‘alter ego’ du secteur bancaire au Cameroun ». 2024. ⟨hal-04442105⟩
45 View
41 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More