La Métamorphose, motif théorique et image poétique chez Samuel Beckett - Sorbonne Université Access content directly
Scientific Blog Post Year : 2022

La Métamorphose, motif théorique et image poétique chez Samuel Beckett

Abstract

Le premier recueil de poèmes de Samuel Beckett, publié en 1935 et intitulé Echo's Bones, est de fait placé sous le signe de la métamorphose, et annonce ainsi la poétique de la voix, de la répétition et de la disparition qui sous-tend l'œuvre ultérieure de l'écrivain. Dans une lettre de 1934, contemporaine de la composition de ce recueil, le jeune auteur convoque une autre métamorphose célèbre, celle de Daphné en laurier, pour exprimer ses vues sur l'histoire de l'art, et plus particulièrement sur la rupture inaugurée selon lui par Cézanne. Il y là plus qu'une simple coïncidence : Beckett semble se référer à ces deux métamorphoses célèbres pour essayer de dire quelque chose de l'art et de l'écriture qu'il voudrait voir émerger, lui qui n'est alors encore qu'un jeune auteur dont le rapport à la création littéraire est extrêmement problématique. C'est en effet durant cette période que Beckett, échafaudant une théorie de l'art très personnelle, s'efforce de définir une esthétique de rupture fondée sur l'idée que l'artiste, au lieu de se projeter dans l'objet qu'il représente ou de le recréer à partir de sa subjectivité, doit au contraire explorer le « No man's land » s'étendant entre le sujet et l'objet : le motif de la métamorphose de l'animé en inanimé, de l'organique en inorganique, s'inscrit au cœur d'une réflexion qui s'efforce d'assumer le grand mouvement de « déshumanisation de l'art » décrit en 1925 par Ortega y Gasset.
Fichier principal
Vignette du fichier
Communication, 26:03 - Version définitive publication.pdf (125.92 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Licence

Dates and versions

hal-04048893 , version 1 (28-03-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04048893 , version 1

Cite

Guillaume Gourdon. La Métamorphose, motif théorique et image poétique chez Samuel Beckett. 2022. ⟨hal-04048893⟩
9 View
1 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More